Article tout frais : L’une des voitures « les plus moches du monde » aurait inspiré le design de l’Apple Car

Ce texte ayant pour thématique « voitures de collection » circule sur le web, nous avons projeté de vous le communiquer sans attendre.

Son titre séduisant (L’une des voitures « les plus moches du monde » aurait inspiré le design de l’Apple Car) est parlant.

Sachez que l’écrivain (identifié sous le nom d’anonymat
) est reconnu comme quelqu’un de sérieux.

L’Apple Car aurait pu ressembler à une Fiat Multipla 600, un très vieux modèle. Celle-ci est souvent placée dans le top 10 des voitures les plus moches du monde, parmi les différents articles les listant que l’on peut trouver sur le web.

C’est un nouvel article du très sérieux The New York Times qui l’affirme. Dans ce nouveau contenu, on apprend aussi que le fabricant aurait voulu, avant de concevoir son propre modèle, racheter un célèbre fabricant de véhicules autonomes. Il s’agit de Tesla, aujourd’hui coté en bourse comme le constructeur automobile le plus valorisé de la planète. L’entreprise se classe ainsi onzième dans la liste des capitalisations de la bourse de Wall Street, juste derrière TSMC, qui fabrique les processeurs des iPhone, des iPad et des Mac.

Selon des rumeurs apparues hier pour la première fois, le projet Apple Car a été définitivement abandonné par Cupertino. Malheureusement, pour l’instant, on ne sait pas vraiment pourquoi. La marque américaine avait ainsi déjà déposé des centaines de brevets pour protéger le design de sa future Titine, mais des ingénieurs auraient en interne déjà senti la fin du programme bien avant. C’est en tout ce que rapportait la même source un peu plus tôt, pas plus tard que ce matin.

D’autres informations concernant le design ont fuité

Dans le même temps, The New York Times explique savoir qu’un concept notamment créé par Apple aurait pu ressembler à un “minivan européen“, dont l’apparence n’est pas sans rappeler celle d’un petit Combi VW. Un toit incurvé aurait ainsi été de la partie, avec jusqu’à six fenêtres différentes. À la barre de ces lignes directrices, rien de moins que… Jonathan Ive. Pour rappel, il s’agit du Monsieur design d’Apple, ayant officié à la tête de ce département jusqu’à son départ du groupe en 2019. Ensuite, il aura créé sa propre agence : Love From.

Encore plus fou : en lieu et place du traditionnel volant circulaire qui équipe tout de même 99,9 % des véhicules aujourd’hui, les équipes derrière l’Apple Car auraient souhaité installer… Siri. Or, cet assistant vocal est encore loin de faire l’unanimité : ceux qui le comparent au Google Assistant, à Amazon Alexa ou encore aux réponses de ChatGPT n’hésitent ainsi pas à confirmer que le développeur a plus d’un train de retard en matière d’intelligence artificielle. La bonne nouvelle, c’est qu’Apple aurait bien compris. Les salariés qui travaillaient sur sa voiture électrique ont ainsi été mutés vers d’autres projets, dédiés à l’AI.

CarPlay n’est pas si loin

Lors d’une démonstration effectuée en présence de Tim Cook et de Jony Ive, les ingénieurs d’Apple auraient aussi tenté d’imiter le comportement de Siri lors d’un trajet. L’assistant vocal aurait alors pu lister les restaurants près desquels passait le véhicule intelligent. Aujourd’hui, les cartes d’Apple Plans dans CarPlay ne sont pas sans rappeler une telle fonctionnalité. Mais à l’époque, le service n’en était encore qu’à ses débuts, après avoir été dévoilé en 2012. Son lancement s’était d’ailleurs avéré plutôt catastrophique, là où la version actuelle, supportée d’ailleurs par des voitures équipées de LiDAR sur la carrosserie, n’a plus que peu de bénéfices à envier à son concurrent numéro un : Google Maps.

L’Apple Car avait pour la première fois fait la une en 2014. À titre de comparaison, Alphabet réfléchissait alors déjà à sa propre alternative. Celle-ci aura finalement pris vie dans le cadre d’une filiale proposant des VTC sans chauffeur dans la région de la baie de San Francisco : Waymo.

  • Apple a abandonné son projet consistant à commercialiser une voiture électrique et autonome, qui a coûté 10 milliards de dollars
  • Le véhicule aurait pu aussi être conduit par l’assistant vocal Siri, mais ce dernier est à la traîne comparé aux autres intelligences artificielles du marché
  • Jony Ive a travaillé sur le design, qui aurait un temps ressemblé à une vieille Fiat Multipla

[embedded content]

Bibliographie :

Restaurez réparez votre Mustang.,Clicker Ici Ouvrage de référence.

24 Heures du Mans 2019, le livre….,Ouvrage .

Histoire des Rallyes 1987-1996,….,Ouvrage . A emprunter en bibliothèque.

Tour Auto 2019.,(la couverture) .